Web-to-Store : Un Store-Locator optimisé pour le référencement

Beaucoup d'enseignes et des marques se focalisent sur l'aspect esthétique de leur Store-Locator en négligeant la structure technique et les règles de base du référencement



Les critères et les erreurs que nous listons ne sont pas exaustifs, nous vous présentons les principales informations en sachant que selon la structure de votre enseigne ou de votre marque ainsi que selon la forme de votre réseau vous devrez adapter votre Store-Locator pour que Google vous positionne le mieux possible.

Le 1er critère qui peut sembler très logique mais que nous avons déjà constaté est de mettre un lien ou plusieurs liens sur votre page d'accueil vers votre Store-Locator. Idéalement le lien sera en texte et si possible, placé dans la partie haute de votre site pour que Google le récupère facilement.
A éviter :
- Faire un lien vers votre Store-Locator uniquement sur une image.
- Mettre le lien de votre Store-Locator dans un sous-menu ou dans le menu bas de votre site.


En terme de liens, il faut également, quand on arrive sur votre Store-Locator que des liens soient accessibles vers les fiches détaillées de vos points de vente et vous pouvez aussi faire une liste de liens par département ou par région pointant sur des pages regroupant vos magasins sur la zone associée au lien.
A éviter :
- Une page Store-Locator sans lien et ne proposant qu'un moteur de recherche amenant vers une liste de magasin ou une page indiquant qu'il n'y a pas de résultats liés à la requête.
- L'abus de javascript générant des liens vers les fiches détails que Google ne peut pas lire ou n'arrive pas à suivre pour entrer en profondeur dans votre Store-Locator
- Une page avec uniquement la liste de vos magasins sans lien vers des fiches détails.


Vos urls doivent être propres et intégrer des mots clés liés à votre activité, au magasin et à leur géolocalisation.
Par exemple : www.monsite.fr/mon-activite/nos-magasins/ville-du-magasin/nom-du-magasin
A éviter :
Des urls mal structurées et composées de variables codées ou de termes inutiles pour le référencement.
Par exemple : www.monsite.fr/index.php?id=xxxx&code=xxxx


Les fiches détaillées doivent proposer un maximum d'informations sur le magasin (coordonnées, horaires, descriptions uniques, spécificités...) et proposer des "call to action" (appels à l'action) pour inciter l'internaute à contacter le magasin, à se déplacer en point de vente ou se renseigner sur les produits et l'activité. Il est important de bien renseigner toutes les informations et de les mettre à jour afin que Google référence au mieux les fiches de vos magasins. Il faut également prendre soin d'avoir des pages structurées correctement et respectant les formats appréciés par Google.
A éviter :
- Des descriptions identiques sur toutes les fiches des magasins
- Des balises métas incomplètes ou identiques sur chaque page
- Des problème d'affichage car vous n'avez pas vérifié la structure Html sur l'ensemble des fiches et vous n'avez pas pris en compte certaines spécificités (nom trop long, adresse sur plusieurs villes, les horaires dans des formats différents...)
- Des fiches obsolètes ou incomplètes avec des informations erronées ou des liens pointant sur des pages d'erreurs
- Des informations ne respectant pas les microformats, les données structurées et les extraits enrichis de Google


Pour finir notre liste, nous ne pouvions pas mettre de côté la compatibilité du Store-Locator à tous les supports et tous les formats (PC, tablettes et smartphones) car en plus d'être incontournable pour l'utilisation des internautes, Google prend en compte désormais dans ses critéres de positionnement le format responsive pour lui attribuer le label "Mobile friendly".
Il devient nécessaire de proposer une solution en responsive design afin de profiter d'un meilleur référencement par rapport aux concurrent n'ayant pas fait le nécessaire.
A éviter :
- Un Store-Locator incompatible avec tous les formats et qui ne respecte pas le label "Mobile friendly" de Google
- Des éléments et des contenus intégrés dans du flash qui ne sont pas lus par les iPad et les iPhone et que Google a du mal à référencer
 

Voir notre solution Store-Locator